Burkina Faso – Lutte contre le terrorisme : Des journalistes réquisitionnés pour le combat au front.

0Shares

Au Burkina Faso, les autorités de la transition ont, en avril 2023, adopté un décret portant mobilisation générale et mise en garde. Une décision qui devrait aider à la lutte contre le terrorisme. Ce décret stipule ainsi que le gouvernement peut, quand il veut, réquisitionner des personnes pour rejoindre les forces de défense et de sécurité sur le théâtre des opérations. Et hier dimanche 05 novembre, l’on a appris la réquisition de plusieurs personnes dont des journalistes, des hommes politiques, des leaders syndicaux et d’OSC, très critiques contre le pouvoir militaire du capitaine Ibrahim Traoré. Plusieurs organisations se sont indignées contre ces réquisitions affirmant qu’elles sont clairement une volonté de faire taire les voix discordantes. Depuis Ouagadougou, Raïnatou Tamboura nous fait le point.

Nombre de vues 1,953 , Vues d'aujourd'hui 3 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message