Drame : mort d’homme et d’importants dégâts dans un affrontement à Malanville.

0Shares

La situation est électrique ce mardi 26 mars 2024 à Garou, un arrondissement de Malanville. Des éleveurs et des agriculteurs sont à couteaux tirés. Cet affrontement qui a occasionné plusieurs dégâts matériels est né suite à la mort lundi 25 mars, d’un agriculteur charcuté dans son champ par un bouvier, selon les informations de la rédaction de Sota FM.

A l’origine du conflit entre les éleveurs et agriculteurs en cours depuis la matinée de ce mardi 26 mars à Garou, un bouvier est accusé d’avoir tué un agriculteur dans son champ dans la soirée d’hier lundi 25 mars. Le présumé meurtrier est arrêté par la police et gardé pendant quelques heures au commissariat avant d’être conduit à une destination non encore dévoilée. Informés tardivement de la mort d’un des leurs, les agriculteurs ont décidé de riposter en prenant d’assaut les campements des éleveurs pour des actes de vandalisme. Des cases et greniers sont incendiés. L’intervention des forces de sécurité a permis de freiner les manifestants dans leur élan.

Actuellement les encablures du commissariat de Garou sont assiégées par une foule d’hommes en courroux. Malgré les multiples assurances sur l’absence de l’éleveur dans les locaux du commissariat, le groupe d’agriculteurs ne décolère. Ils réclament la tête du présumé auteur de la mort de l’agriculteur. Un détachement militaire déployé en renfort assure actuellement la garde des lieux avec les éléments de la Police républicaine.

Nombre de vues 1,981 , Vues d'aujourd'hui 4 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message