Sanctions CEDEAO : A Malanville, la colère noire des Nigériens contre les autorités béninoises.

0Shares

Si la situation semblait se normaliser à la frontière quelques jours après le coup d’état militaire contre le président nigérien Mohamed Bazoum, les voyageurs vivent des moments pénibles depuis la prise des sanctions de la CEDEAO, notamment la fermeture des frontières terrestres avec le Niger. A la frontière entre le Bénin et le Niger, les effets sont déjà perceptibles, impossible de traverser la ligne. Les voyageurs en partance pour Niamey sont bloqués au Poste de contrôle juxtaposé (Pcj) à Malanville, une ville béninoise dans le Nord. Dans l’attente d’un dénouement de la situation depuis plusieurs jours, ces derniers très en colère contre les autorités béninoises ne savent plus à quel saint se vouer. Écoutez quelques uns au micro de la rédaction de Sota FM.

Suivez-nous en direct, partout dans le monde avec application mobile téléchargeable sur Google play store 👉https://play.google.com/store/apps/details?id=com.flutterflow.sotafm

#Malanville #Sanctions #Cedeao #Uemoa #Niger #Bénin #Putsch #Frontière #Voyage

Nombre de vues 1,697 , Vues d'aujourd'hui 4 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message