Affaire de 5 nigériens interpellés au Bénin : Niamey réagit et menace.

0Shares

Cinq nigériens sont aux mains des autorités judiciaires béninoises depuis ce mercredi 5 juin 2024. Ils ont été interpellés pour accès frauduleux au terminal Wapco de Sèmè Podji du projet Pipeline, selon Mario Metonou, Procureur spécial de la Cour de Répression des Infractions économiques et du terrorisme (Criet). Une accusation balayée du revers de la main par Niamey.

Dans une sortie médiatique effectuée ce jeudi 6 juin, le ministre de la justice nigérien et son homologue du pétrole, ont donné les nouvelles des personnes interpellées. Selon ces autorités de Niamey, la directrice adjointe de Wapco Niger et les quatre autres inspecteurs se portent bien. Cependant, leur liberté préoccupe. Le procureur de la Criet parle d’introduction frauduleuse de ces nigériens sur le site du terminal Wapco à Sèmè Podji.

«Si jusqu’à 17h, aujourd’hui (jeudi 6 juin 2024 -Ndlr) nos équipes ne sont pas libres de leurs mouvements et remises dans leur fonction d’inspecteurs, nous allons arrêter la station initiale», avertit le ministre Mahaman Moustapha Barke. « Non seulement le bateau ne pourra plus charger, mais nous n’allons plus envoyer le pétrole dans le pipeline jusqu’à ce que les Béninois respectent leurs engagements et jusqu’à ce que le partenaire chinois les amène à respecter leurs engagements.», a-t-il fait savoir.

Nombre de vues 517 , Vues d'aujourd'hui 4 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message