Prévention de l’extrémisme violent : L’OIM outille les communautés de l’Alibori.

0Shares

L’organisation Internationale pour les Migrations (OIM) au Bénin a organisé le mercredi 20 Décembre 2023, un atelier de sensibilisation et de renforcement de capacités des différentes communautés des Six communes du département de l’Alibori. La séance a eu pour cadre la salle de conférence du bureau de zone sanitaire Kandi Gogounou Ségbana à Kandi.

L’objectif de cette activité est d’accroître d’une part, la résilience des populations frontalières à travers le renforcement de leurs connaissances sur la prévention et la résolution des conflits, et d’autres part renforcer la confiance entre ces populations et les autorités locales et administratives de ces différentes communes frontalières concernées. Une activité qui entre dans le cadre du projet “Promouvoir la coopération transfrontalière pour la prévention des crises et le renforcement des structures étatiques pour rétablir ou assurer la stabilité dans les zones frontalières fragiles”. Il es mis en œuvre par l’OIM et financé par le Ministère Fédéral Allemand des Affaires Étrangères. «Nous devons cultiver la méthode traditionnelle dans la résolution des conflits à tous les niveaux car aucune religion ne prône la violence», a déclaré Barnabé AMAGBEGNON Directeur Départemental de la Police Républicaine de l’Alibori.

Pour Jocelyn GBAGUIDI Président du tribunal de Kandi qui a développé la thématique de l’engagement communautaire et des droits humains, «il vaut mieux se plaindre de la violation de ces droits que de se rendre justice soi-même». Jocelyn GBAGUIDI a donc invité tous les participants au respect des droits humains pour une société équitable.

En sommes, c’est une rencontre de partage d’expérience autour des thématiques abordées sur la prévention de l’extrémisme violent et la résolution des conflits, l’engagement communautaire et des droits humains. L’atelier a permis aux différents participants de renforcer leurs connaissances sur le sujet, d’échanger sur le rôle, les défis et les perspectives liés à la gestion des frontières et leurs responsabilités en matière de gouvernance des frontières ainsi que l’importance de l’engagement communautaire visant à contribuer à la stabilité régionale dans les zones frontalières en situation de fragilité en Afrique de l’Ouest.

Nombre de vues 1,179 , Vues d'aujourd'hui 2 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message