Urgent : La route Cotonou-Malanville en passe de céder.

0Shares

Au nord du Bénin, la route inter-état Cotonou – Niamey à hauteur de Malanville précisément à Bodjécali, est à deux doigts de céder. La montée des eaux détruit à une vitesse significative la chaussée de part et d’autre de la route. Ce lundi 28 août, l’étape de la destruction a atteint un stade qui réduit la mobilité à une seule allée empêchant la circulation des camions et bus.

Du constat fait sur le terrain dans la matinée de ce lundi 28 août 2023, à Bodjécali, il ressort que le trafic routier pourrait être bientôt interrompu si rien n’est fait. Pour l’heure une bonne partie de la chaussée est détruite par la montée des eaux. L’avancée de l’érosion inquiète les usagers. Certains ont pris d’assaut les lieux pour réguler la circulation afin d’éviter les dégâts. Des agents de la sécurité publique sont aperçus sur place pour faciliter la circulation. Depuis quelques heures, seules les petites voitures peuvent circuler. Quant aux camions et bus, ils sont interdits de circulation sur le tronçon au risque d’accélérer son effondrement.

La dégradation est occasionnée par le débordement des fleuves Niger et Sota qui ceinturent la zone Est de la ville. Au rythme de cette érosion occasionnée par une montée effrénée des eaux, la rupture totale de l’infrastructure routière est inévitable.

Il faut préciser que la réhabilitation de ce tronçon est confiée à l’entreprise Soroubat. Lancé le 29 octobre 2021 par le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané, le projet de réhabilitation de la route est loin de d’être achevé. Si les travaux évoluent du côté du lot dont l’entreprise Sogea Satom a en charge, le chantier de l’axe Goubafari – Malanville long de 25 kilomètres piétine. Le délai de livraison de 18 mois préalablement défini est déjà dépassé et les travaux sont actuellement abandonnés par l’entreprise Soroubat. Sur les lieux aucune trace de présence des ouvriers. Toutes les machines de la structure sont retirées du chantier. La situation de non achèvement des travaux est devenue depuis quelques mois source d’insécurité routière pour les usagers. Plusieurs cas d’accidents de la circulation meurtriers sont dénombrés.

Nombre de vues 2,747 , Vues d'aujourd'hui 2 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Open chat
Bonjour
Laisser nous un message